AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mauvaise rencontre... [ Libre ]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaise rencontre... [ Libre ]   Sam 22 Sep - 17:00

Elle lui faisait vraiment pitié à se relever comme ça la bouche ensanglantée, lui tendant sa sacoche avec ses yeux mouillants et voulant encore paraitre comme une femme indestructible alors qu'elle était clairement à la merci de n'importe qui... c'est a ce moment la qu'Andrea senti que ce n'était qu'une simple façade. Cette fille était prisoniére de tout son petit marché. Andréa laissa tombé la sacoche par terre et poursuivi April qu'il entendait encore chagriner un peu plus loin, guidé par le bruit de sa tristesse il lui posa la main sur l'épaule pour qu'elle le regarde, ils restérent face à face un petit moment avant qu'Andrea ne se décide à prendre la parole

" J'ai pas fait ça pour rien... Alors reprend ton bazar et fait attention à toi "

Des paroles pas vraiment digne d'un grand diplomate et pas vraiment sources de consolation mais c'était le mieux qu'il puisse faire à ce moment la on avait l'impression que ses mots était dignes d'un miracle ! Le meme miracle que lors de l'intervention d'April... Elle avait réussi à lui décrocher une phrase s'en l'envoyer chier ou lui sortir de vannes douteuses, et lui aussi ! A croire que sauver la vie d'une autre, ça rapproche les gens !

La carapace s'était fissuré, comment faisait elle pour tenter de garder encore une apparence aussi forte et courageuse, comment faisait elle pour essayer de sauver le peu de dignité qu'elle lui restait ? Elle était fantastique ! Andrea lui se serait déjà probablement mis une balle dans la tête ou enfoncé une seringue dans le coeur. Il la voyait quand meme faible et cette apparence cachait peut etre des désirs bien plus noirs c'est pour ça qu'il la suivait, pour que rien ne lui arrive car... et c'est un syndrome humain ! Quand on a sauvé la vie de quelqu'un, on s'attache et on se montre pret à pas mal de choses pour continuer sur sa lancée au quotidien
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaise rencontre... [ Libre ]   Dim 23 Sep - 15:13

Faible était bien l'impression qu'elle donnait, se relevant, tremblante et affichant pourtant un regard dur et profond, sûre d'elle. Elle était probablement folle, inconsciente ou trop fière d'elle pour s'avouer qu'elle avait besoin d'aide. Toujours est-il qu'elle avait peur et le sursaut qui la prit lorsque le jeune homme posa sa main sur son épaule en témoigna à sa place. Durant un instant qui paru interminable à la jeune fille, ils se regardèrent, elle cachant ses larmes au mieux et lui essayant de déchiffrer sa personnalité si complexe.

"Pourquoi? Pourquoi tu fais ça? J'ai pas besoin de ta pitié, prends ta merde et lâche moi maintenant."

Toujours arrogante et pourtant si fragile ... On pouvait la comparer à une rose. Belle de l'extérieur, piquante quand on s'y frotte et fragile à l'intérieur. En tout cas, là, elle ne savait plus quelle facette de sa personnalité montrer. La jeune fille sûre d'elle, méchante, cruelle et sans pitié? Ou alors celle qu'elle était en réalité, douce comme un agneau et au contraire agréable et fragile? Tandis qu'elle essuyait le sang qui s'écoulait de sa lèvre, elle lança un regard à l'inconnu, un regard qui signifiait "je suis désolée". Elle ne s'excuserait pas verbalement, non, elle avait horreur de ça, mais espérait qu'il comprenne à travers ses gestes qu'elle regrettait chacune de ses paroles.

Alors qu'elle laissait le sac par terre, à la merci de n'importe qui, elle se disait que s'il était vraiment en manque, il le ramasserait et partirait avec sans demander son reste. Après tout c'était bien ce qu'il souhaitait non? Qu'il la laisse donc crever en paix ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaise rencontre... [ Libre ]   Dim 23 Sep - 21:20

Pire que ça tu meurs, une vraie garce, elle lui disait qu'elle n'avait pas bien de lui alors que par deux fois il venait sans doute de lui sauver la vie. La, ça dépassait le stade du sale caractére mais pourtant il ne lui en voulait pas. Il avait lu sur son visage un certain pardon qu'elle était incapable de prononcé, comme si elle avait banni ce mot de son esprit, comme si elle avait banni toute sympathie de son esprit... Et pourtant elle commençait à affiché un visage plus rassurant, plus sympathique justement.... Etrange... Il regarda la sacoche sur le sol et la saisie, il la regardait, tour à tour, elle et son outil de travail et pris un petit sachet de poudre. Il releva la tête en lui souriant, il essuya une petite larme qui jonchait sa joue avant qu'elle ne vienne se mélanger au sang sur ses lévres qu'il effaça ensuite également, il regarda ensuite son pouce ensanglanté. Lui aussi voulait lui faire passer des messages sur son visage meme si il n'était pas vraiment doué pour ça et qu'il préférait largement l'explication de texte, lui conseillant d'un sourir et de coups d'oeils furtifs de prendre soin d'elle. Pendant ce temps il avait pris soin d'ouvrir légérement sa poche pour y glisser un billet de 100$ espérant qu'elle n'en s'aperçoive pas...

C'était un grand généreux qui détestait voir des gens dans le besoin, toujours envie d'aider les plus malheureux. Son combat c'était la vie des autres ! Toujours pret à aider les individus qui en ont le plus besoin, les mis de cotés par la société. Un cas grandeur nature. Mais pourquoi voulait-il qu'elle le prenne pour un salo !? En prenant de la drogue sans rien lui dire de plus, en partant comme un voleur en lui laissant 100$ qu'elle ne verrait probablement pas c'était l'image qu'il donnait, il se retourna sans un mot et pris sa marche. Il poussa un soupir pour évacuer son émotion, puis leva son nez au ciel pour examiner le ciel étoilé de la ville
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaise rencontre... [ Libre ]   Sam 29 Sep - 13:05

April ne savait vraiment pas comment réagir. Il venait de lui sauver la vie, mais cela impliquait-il qu'elle devait le remercier comme il se doit? C'était la question qu'elle se posait. Oh bien sûr, toute personne normale aurait sauté dans les bras du jeune homme, mais elle n'était pas comme les autres. Elle avait sa fierté mais au fur et à mesure que le temps passait, elle se disait qu'elle pourrait éventuellement la mettre de côté. Après tout, il ne lui avait rien fait de mal au contraire même, mais il est vrai qu'elle détestait reconnaitre se faiblesses. Etonnée qu'il ne prenne qu'un sachet de poudre, elle en fut néanmoins soulagée, bien qu'elle risquait de se faire tuer par ses fournisseurs qui eux n'appréciaient pas les distributions gratuites. Mais ça n'en était pas une apparemment ... L'homme venait de glisser un billet de 100 $ dans la poche de la jeune américaine qui esquissa un très léger sourire mélangé à une grimace.

"Merci ..." souffla-t-elle.

Le laisser partir comme ça? Mmh ... Nan. Hors de question, de toutes manières, April aurait probablement du mal à marcher, elle s'était foulée la cheville en tombant! Mais allait-elle jusqu'à lui demander de la raccompagner à Harvard? Bonne question. Si elle le faisait, elle ne ferait plus de profits ce soir, mais de toutes manières, vu l'état dans lequel elle était, elle savait que rentrer était la meilleure solution. Mais pas seule. Hors de question, c'était trop dangereux.

"Attends ... Pars pas. Je sais que c'est ridicule, mais de toutes façons, au point ou j'en suis maintenant ... Hm .. Disons que j'me vois mal rentrer toute seule, je peux pas vraiment marcher et ... Fin, je .. Nan laisse tomber, c'est idiot. "

Elle se retourna, face à la rue déserte qui s'offrait-à elle et commença à s'avancer en boîtant. Elle faisait peine à voir ..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: i   Lun 12 Nov - 16:08

Andrea s'arréta net, un petit rictus au coin des lévres, il l'effaça assez vite et se retourna regardant April de haut en bas, une sorte d'examen pour se rendre compte si elle était vraiment apte à rentrer à Harvard seule ou non. Mais de toute façon, pour qu'elle lui demande de la raccompagnée, elle devait vraiment etre dans un piteux état, pas besoin de vérifier encore une fois, il se doutait que si elle lui demandait ça c'était bien qu'il y avait la un cas de force majeur car conaissant son caractére il fallait vraiment qu'elle en ai vu de toutes les couleurs et qu'elle soit exténuée pour lui demander une faveur. Il revint sur ses pas, assez lentement, essyant de capter le regard d'April, le sien était dur, comme si il avait autre chose à faire que d'encore passer du temps avec elle, de plus pour jouer les gardes du corps. En réalité il en était plutot fier mais le jeu du " plus fort " continuait et il ne voulait surtout pas paraitre attentioné, il voulait lui faire voir qu'il faisait simplement ça par pitié pour elle, c'était toujours cette petite guéguérre psychologique qu'ils s'infligeaient depuis leur tout premier dialogue. Mais il eu soudain un geste innatendu, il enleva sa veste et lui mis sur le dos pour qu'elle évite d'avoir froid et passa sa main sur son épaule pour la rassurer, comme un engagement, il ne lui arriverait plus rien ce soir, elle arriverait à Harvard sans embuches, il la regardait, et finit par lui dire

" Non ce n'était pas idiot... "

Une phrase qui en disait long, non ce n'était pas idiot 'avouer qu'elle avait besoin de quelqu'un pur la raccompagner, peu importe que ce sois lui, elle en avait vraiment besoin, et meme si elle n'aimait pas avoer ses faiblesses, c'était vraiment nécéssaire cette fois çi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaise rencontre... [ Libre ]   Lun 12 Nov - 20:57

Il avait de quoi être fier. Il avait réussi à la faire taire et ce n'était pourtant pas donné à tout le monde. Il était extrêmement rare qu'elle laisse quelqu'un la voir comme ça, aussi faible et vulnérable, tout simplement parce qu'elle refusait de voir qu'elle aussi était humaine et pouvait souffrir comme les autres. Parce que oui, en ce moment même, elle souffrait. Enormément. Physiquement oui, mais pas uniquement ça. La torture mentale qu'un jeune américain exerçait sur elle devenait insupportable. La preuve, elle n'avait même plus peur de se retrouver seule en pleine rue alors qu'il faisait nuit noire. Suicidaire? En ce moment, oui, assez. D'ailleurs, c'était bien pour ça qu'elle voulait rentrer, son "sauveur" venait de lui prouver encore une fois qu'elle était banale, comme tout le monde, et qu'elle avait besoin de quelqu'un pour continuer à avancer. Or, elle n'avait plus personne. Plus depuis sa rupture, disons .. Sa double rupture. Enfin bref, personne ne la soutenait et personne ne l'empêchait maintenant d'en finir. La vie est vraiment étrange pas vrai? Un jour, April se disait que la vie vaut la peine d'être vécue et se servait même de cette excuse pour faire la fête à toute heure et maintenant, elle en avait assez et comptait bien mettre fin à toute sa souffrance .. Elle qui se vantait assez publiquement de n'être pas comme les autres, elle tombait encore plus bas qu'eux.

Le jeune homme passa alors sa veste sur ses épaules en l'entourant d'un bras, ce qui eut pour effet de la faire frissoner. Elle était pas mal surprise d'une telle attention, surtout après qu'elle l'aie insulté à plusieurs reprises! Et puis même, si elle avait été lui, elle ne se serait pas raccompagnée. Vous me suivez? Bref. April avança doucement, se laissant bercer par le son de leurs pas dans les ruelles. Si, c'était idiot ... Très idiot même.

"T'es pas obligé d'faire ça tu sais. Je déteste qu'on aie pitié de moi. Je sais très bien qu'si tu fais ça, c'est pas par gentillesse ..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaise rencontre... [ Libre ]   Lun 12 Nov - 21:36

Andrea avançait dans cette nuit noire en direction d'Harvard, April a ses cotés qui semblait un peu perdue dans ses pensées, elle avait vraiment souffert ce soir, et il était temps pour lui de la rassurer, de devenir protecteur, il avait pris exemple sur son frère Mattia qui la beaucoup secondé, poussé et encouragé quand il était gamin. Depuis il avait pris conscience que la solitude était une horrible situation pour une énorme majorité de la population, seule peu de gens n'ont pas besoin de soutient, de compagnie. Et malheureusement pour elle, elle ne faisait pas parti de cette infime minorité, meme si elle voulait le faire paraitre elle avait montré ses limites, le probléme, c'est qu'Andrea avait aussi ses limites, le jeune homme au coeur de pierre qui se foutait royalement de qui que ce sois, qui collectionnais les aventures d'un soir sur son archipel sicilienne ne supportait enfait pas de voir la misére à un coin de rue, il ne supportait pas les injustices tout simplement, et pour lui voir une aussi belle fille dealer de la drogue, subir une tentative de viol, se faire frapper jusqu'au sang dans une ruelle mal fréquentée à une heure aussi tardive c'est bien plus qu'une injustice. On pouvait bien sur y voir un sentiment de pitié, et il serait idiot de dire qu'il n'y a pas une part de pitié... La pitié c'est une bonne volonté, quelqu'un qui n'as aucune pitié est quelqu'un de cruel ! Mais April, comme la plupart des gens voyait la pitié comme un sentiment malsain, elle dissociait gentillesse et pitié, pourtant Andrea la raccompagnait pour ces deux raisons la....

" Mieux vaut etre seule que mal accompagnée... Si tu veux que j'me casse, t'es d'un naturel franche, t'as qu'à me le dire... "

C'était presque comme si maintenant elle exigeait qu'il soit gentil pour qu'il ai le privilége de la raccompagnée, quelqu'un qui n'avait que de la pitié pour elle ne le méritait peut etre pas. Ou elle se prenait vraiment pour quelqu'un de supérieur, ou elle cherchait tout simplement un peu réconfort, tout simplement qu'il lui dise qu'elle se trompait. C'était bien de la gentillesse, une gentillesse démesurée, mais le probléme, c'est qu'il ne l'avouait jamais, l'italien est machiste, l'italien se donne une image et son caractére est plus fort que tout
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaise rencontre... [ Libre ]   Lun 12 Nov - 22:05

April marchait toujours tremblante dans la ruelle trop mal éclairée à son goût. Elle était assez traumatisée là ... Sûr, ça se comprenait, elle se sentait tellement mal maintenant ... Attendez, une tentative de viol, vous vous rendez compte? Bon, ce n'était certainement pas la première, mais cette fois là, elle avait vraiment cru qu'elle allait y rester. Et à cause du jeune homme qui avait voulu jouer son super-héros, elle était encore là. A cause? Bah oui, au final, tout ce qu'elle voulait c'était qu'on la laisse crever! Visiblement, ça n'était pas pour ce soir. A moins qu'elle force un peu la main du destin, ce qui était très possible vu dans l'état dans lequel elle se trouvait actuellement. Totalement déprimée, incapable de se relever de tous les coups qu'elle avait encaissés. La mort de son père, la séparation avec son frère, sa rupture avec Tom, Michael qui la rejette en lui faisant clairement comprendre qu'elle n'était absolument pas assez bien pour lui. Bah ça y est, elle avait compris. Et elle allait remédier à ça et soulager le monde de sa présence devenue inutile. C'est ça. Inutile. Qu'elle détestait cette sensation! C'est vrai, elle ne faisait rien de bien, personne n'avait besoin d'elle et ça la vexait dans un sens. La jeune fille soupira à cette pensée en se disant qu'une nouvelle fois, elle inspirait pitié à un homme.

"Nan pars pas, désolée. J'suis ... Fatiguée, ça doit être ça. Au fond, j'm'en fous que tu m'prennes en pitié, après tout, c'est mieux que rien nan?"

April accéléra le pas quand elle apperçut qu'ils étaient bientôt arrivés. Au bout de quelques minutes, elle se retrouva devant la porte de chez elle et laissa un très léger sourire flotter sur son visage. C'était le premier depuis combien de temps au juste? Bref. Elle se retourna vers son sauveur pour lui rendre sa veste et lui demanda d'une voix un peu plus assurée:

"Au fait ... Tu connais mon nom, mais toi, j'me vois mal t'appeller bel inconnu encore longtemps."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaise rencontre... [ Libre ]   Lun 12 Nov - 22:30

April lui répondit exactement ce qu'il attendait d'elle, ca y est, c'était finit de jouer à la guéguérre comme des gamins, il allait trop loin, elle n'était plus capable de laisser transparaitre cette image de femme forte. Le trajet n'avait pas été long mais le silence lui redevenait pesant, et il ne fut rompu qu'au moment ou ils arrivérent devant la porte d'April, le bruit inconstant de ses talons sur le bitume et son visage muni de quelques plaies qui transperçait la nuit pas à pas, l'atmosphére en était presque devenu macabre, meme lui ne se sentait plus vraiment en sécurité car le silence le décrochait un peu de cette ambance de fin de soirée ou il avait été le héros, il ne voyait plus invincible une fois plongé dans ses pensées, il pensait à cette fille, cette petite chypriote qu'il avait rencontré dans le campus de l'université, il était totalement ailleurs, il pensait également à ce que ses frères pouvait faire à une heure aussi tardive avant de replonger dans la réalité, il avait froid, peut etre parce qu'il n'avait plus sa veste sur le dos, il avait l'impression d'etre plus fragile. Cette chaleur qui habite notre corps nous rend sur de nous, mais ce froid, ces tremblements étaient synonimes de vulnérabilité. Une fois arrivés, il la regarda, évitant son regard, pas qu'il était agacé de la voir mais plutot parce qu'il ne savait pas vraiment quoi lui dire, c'est finalement elle qui prit la parole, en lui demandant son nom, elle semblait avoir reprit ses esprits, mais... les apparences sont parfois trompeuses, il pensait encore une fois qu'elle voulait se surévaluer, mais comme chez n'importe quelle femme bafouée, humiliée, le traumatisme était surement encore présent. Cependant il était heureux de pouvoir constater ce petit rictus sur son visage qui ne manqua pas de le rassurer un minimum. Et touché par sa question il lui répondit

Encore longtemps ??... Alors tu imagines qu'on se reverra ??

Une question qui sonnait comme une envie non partagée, mais il ne laissa pas planer le doute bien longtemps et un petit sourire vint envahir son visage

Andrea... Et si tu veux tout savoir, je suis à Harvard moi aussi...

Non ce n'était pas un bohémiens, il n'en avait pas vraiment l'air d'ailleurs, non ce n'était pas un homme mure et un fonctionnaire épanouï qui se drogue pour ne pas oublier son adolescence perdu, c'était un simple étudiant, et il pensait que de connaitre son identité pouvait la rassurer un minimum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaise rencontre... [ Libre ]   Lun 12 Nov - 22:38

Se revoir? Non, ils ne se reverraient pas, ça il pouvait en être certain. Enfin, non lui ne pouvait pas savoir, elle si puisqu'elle savait parfaitement comment allait se terminer sa soirée. Sa soirée et sa vie ... Bref, ça il ne s'en rendrait compte que le lendemain quand il lirait "Une jeune étudiante d'Havard se suicide" dans les journeaux. A qui elle manquerait de toutes manières? Oh à personne, Michael la remplacerait facilement, quant à Tom, c'était déjà fait. Pour qui devrait-elle rester? Son frère? Elle ne le voyait plus depuis de nombreuses années, et sa génitrice comme elle se plaisait à l'appeler était en prison pendant encore des années. Franchement, tout ce qu'elle souhaitait à cet instant, c'est que ce jeune homme parte vite et la laisse crever en paix, laissant derrière elle une certaine mélancolie de la part de ses meilleurs clients -que ce soit dans le deal de drogue ou dans la prostitution. Quoi? Ca vous étonne tant que ça qu'April vende son corps? Enfin, c'était sa seule fierté! C'était surtout son seul moyen de payer ses études, ça avec la drogue, il ne lui restait rien.

"Nan on s'reverra pas, c'est juste ... Oublie."

Andrea ... Alors son sauveur se nommait Andrea. Italien, ça confirmait ce qu'April avait pensé la première fois qu'elle l'avait vu. Elle était douée pour juger les gens en général et encore une fois elle ne s'était pas trompée.

"Alors, même si on a mal commencé, enchantée Andrea. Et merci pour tout. Ca doit te procurer un grand plaisir d'me voir me rabaisser comme ça, mais j'avoue que sans toi ..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaise rencontre... [ Libre ]   Lun 12 Nov - 22:59

Une réponse prompt et assez étonnante, non, ils ne se reverraient jamais, sur le cup il était vraiment surpris, il pensait vraiment qu'elle s'était libéré de cette maudite seconde personnalité qui lui collait à la peau comme une sangsue, elle redevenait froide et juste avant qu'elle se confie elle lui disait juste " Oublie " comme si de rien n'était mais ça l'avait intrigué et, lui qui était à l'écoute avait bien l'intention d'en savoir un peu plus. Et puis par la suite, elle lui envoyait encore un petit pic, un grand plaisir ?? Elle ne l'avait vraiment pas du tout cerné, il prit ça comme un nouveau reproche comme elle se plaisait à l'en lui lancer à longueur de temps mais cette fois ci il ne s'emporta pas, il redressa simplement la tête la regardant dans les yeux, avec un regard sincére et plutot doux

J'prend pas mon pied sur le malheur des gens.... J'préférerait que tu sois heureuse, sans t'avoir jamais connue

Il laissa un petit silence et alors qu'il commençait à se retourner il s'arréta et reposa son regard sur April

Si j'avais pas été la tu serais surement morte ce soir...

Il se rapprocha d'elle et ne pouvant plus controler son caractére, l'agacement provoqué par sa remarque et probablement en manque de poudre il lui lançait de regards de plus en plus dur, en parlant avec les mains, une voie rude et un accent italien qu'il ne controlait parfois plus

Réfléchi bien à ce qu'est la mort ! A ton age ma belle ! A ton age ça signifie 60ans de vie de moins piccoli' ! 60 ans sans voir tes proches, 60 ans sans voir la tête de tes futurs gosses sans les voir grandir sans te serrer dans leurs bras, la tristesse incarnée pour tes parents ! Alors avant de me manquer de respect en me traitant de pervers... Comme un sale con qui joue sur la misére des gens ! Réfléchi bien à ce que je viens de te dire !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaise rencontre... [ Libre ]   Mar 13 Nov - 21:13

Oui, s'il n'avait pas été là ce soir, elle serait déjà morte. Non mais attendez, c'était pas parce qu'il l'avait "sauvée" qu'elle allait garder sa petite vie bien tranquille. Non, il partirait tôt ou tard -mieux valait tôt que tard d'ailleurs- et enfin elle pourrait faire comme bon lui semblerait. Ca ne dérangerait personne, lui le premier, qu'est ce que ça pouvait lui faire qu'elle en finisse avec la vie? Il ne la connaissait pas, n'avait aucun lien de loin ou de près avec elle ... Bon, d'accord, il avait pris soin d'elle le temps qu'ils rentrent à Harvard mais ça voulait dire quoi au fond? Qu'il ne voulait pas être arrêté pour "non assistance à personne en danger"? Il avait été pris de pitié? Tant mieux pour lui, ça ne changerait rien quant au destin d'April qui était scellé depuis quelques heures dajà. Oh ça faisait plusieurs années qu'elle y pensait mais elle n'avait jamais trouvé le courage de mettre son geste à exécution. Or, Tom lui en avait donné la force lors de leur dernière conversation.

"Et ça aurait changé quoi?"

Qu'elle soit morte, sous entendu. Il commença alors à lui faire tout un spitch sur la mort, mais pourquoi s'en mêlait-il? Surtout que ses arguments la poussaient dans le mauvais sens, elle réalisait encore qu'elle n'avait personne autour d'elle, personne qui ne se souciait de sa santé que ce soit physique ou mentale ... Alors à quoi bon?

"Avant de me faire la morale, tu devrais essayer d'me comprendre! Des proches, magnifique, j'en n'ai pas, comme ça c'est clair. J'veux pas d'enfant, donc ne pas les voir grandir ça me manquera pas. Ma mère est en taule et mon père trois pieds sous terre, alors franchement, cite moi une personne que mon sort intéresse! Qu'est ce que ça va changer à ta vie que j'crève! Bravo, tu m'as sauvée, t'as accompli ta bonne action du jour, maintenant laisse moi tranquille."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaise rencontre... [ Libre ]   Mer 14 Nov - 1:53

Enfait... Elle n'avait rien et n'avait envie de rien, évidemment comment n'y avait-il pas pensé plus tot, une fille préte à risquer sa vie pour vendre sa drogue ne devait pas etre vraiment bien dans sa peau. Et ça se confirmais, au moment ou elle lui demanda ce que ça pouvais changer elle avait l'air tellement sincére, elle pensait vraiment ce qu'elle disait et ça lui faisait beaucoup de peine, lui aussi sa vie n'avait pas été rose, mais ce combat était tellement beau à vivre, il aimait la vie, malgrés ses tourmants, malgrés les moments noirs qu'elle lui avait fait vivre comme la mort de sa mère. Au final ils n'étaient pas si différents, ils avaient perdu un parents, ne parlaient plus à l'autre, ils étaient accro tout les deux, du moins... lui l'était et il doutait qu'April puisse résister à la tentation de se servir dans la caisse... la seule différence, celle qui changeait tout, était qu'Andrea avait ses deux frères ainés grace à qui il s'était épanoui et qui lui donnait gout à la vie. Personne n'as le droit de mourir pour un manque... tel qu'il soit ! Et il était pret à donner, donner gros pour qu'elle retrouve de la joie de vivre, c'est sur que ce soir, elle devait etre complétement déboussolé, et encore le mot et bien faible. Emporter par son élan, partagé entre le manque et la pitié qui lui serrait le coeur il avait écouté sa réponse éloquante qui le faisait rudement réfléchir

" Pour moi ça aurait absolument tout changé... "

Le fait de ne pas avoir agit l'aurais complétement rongé de l'intérieur, il se serait senti coupable

" Andrea Cassani "

Elle ne devait pas comprendre pourquoi il lui disait son nom comme ça pour seule réponse à son petit discours, mais c'était pourtant logique, il c'était calmé, les pulsions étaient de plus en plus fréquentes mais il parvenait encore à garder son calme, pas complétement accro à en faire des crises plutot atteint de troubles du comportement, il tremblait un peu, la regarda dans les yeux

" Ton sors l'intérésse "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaise rencontre... [ Libre ]   Mer 14 Nov - 15:14

Oh vraiment, April se fichait bien de ce qu'il pouvait lui arriver. Non, elle n'était pas inconsciente, juste désespérée. Ca faisait longtemps qu'elle avait appris à ne plus rien attendre de la vie, à ne plus trop espérer. Les faux espoirs sont parfois fatals, et c'était son cas? Elle avait cru qu'elle pourrait être heureuse et elle s'était visiblement trompée. Tant pis, elle n'avait plus rien à faire, plus aucun but dans la vie, alors que voulez vous qu'elle fasse maintenant? Il suffisait juste qu'elle se tue, ainsi tout irait tellement mieux! A ce qu'on dit, la mort est le commencement de la vie. Tant mieux, parce que depuis sa naissance, la jeune fille avait la sensation d'être inutile, elle était mal dans sa peau et comptait en finir dès qu'Andrea serait parti. Bon, c'est pas qu'elle voulait le virer, mais s'il pouvait la laisser tranquille ...

"Pour toi ça aurait tout changé? Pourquoi, t'aurais été pris de remords parce que t'aurais pas fait ton boulot de super héros?"


Tsss ... Pourquoi ne pouvait-il pas la laisser seule? Qu'elle crève, ça ne bouleverserait pas sa vie, il ne la connaissait même pas! De quel droit se permettait-il de lui donner des conseils, de lui faire la morale?

"Oh magnifique, mon sort t'intéresse. Alors j'vais te dire c'qui va m'arriver. J'vais rentrer chez moi, toi tu vas te tirer d'ici et me laisser tranquille. Après, on verra c'qu'il se passera okay? Goodbye sweety, j'ai mieux à faire que d'écouter tes leçons de morale."

Les deux jeunes gens soutenaient le regard de l'autre tandis qu'April reculait au fur et à mesure que lui avançait. Oui, elle avait peur, mais c'était plutôt compréhensible, il était en manque, ça se voyait ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaise rencontre... [ Libre ]   Mer 14 Nov - 22:56

Pourquoi etre pris de remords ?? Elle l'avait totalement résumé, il n'allait pas non plus passer sa vie à chercher à retrouver la trace d'une inconnue morte dans la rue un soir à quelques pas de son université, et meme si il aurait été détruit un moment il s'en serait relever aprés tout il a vu pire, c'était cruel à dire pour elle mais c'était vrai, il restait lucide une inconnue ne pourait pas changer sa vie mais il est clair que sa phrase ne manqua pas de blesser son orgueil. Elle avait encore l'audace de lui répondre et la colére repris encore une fois le dessus, elle reculait, il avançait, cette soirée misérable n'était elle pas finie ??? Si ! Il se controla, pris une grande respiration, elle voulait qu'il se casse et malgrés qu'il parvint à reprendre ses esprits il en était loin d'avoir fini avec elle et il décida à son tour de venir la blésser dans son orgueil pour la faire réagir et retenir son ttention encore quelques instant , il eu un sourir en coin a acquiessa d'un ton supérieur, comme s'ils n'avaient pas du tout les memes valeures comme si elle était ridicule

Enfait... T'es juste comme toutes les autres, plaintive, prétentieuse, et qui n'as jamais tort

Il se rapprocha d'elle les mains dans les poches et le regard moqueur, une moquerie qu'on ne pouvait pas qualifiée d'amicale, on aurait dit qu'il cherchait à l'humilier, il était quasiment nez à nez avec elle désormais il se pencha sur elle...

Une sale garce !! Que j'aurais du achever !

Il contemplait ses yeux, elle semblait avoir peur, lui commençait à trembler de maniére inquiétante, c'est pour cette raison qu'il avait plaqué ses mains tout au fond de ses poches.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaise rencontre... [ Libre ]   Ven 16 Nov - 22:15

Mais qu'attendait-il pour l'achever alors?! Elle ne demandait que ça, s'il n'avait ne serait-ce qu'une once de pitié, alors il abrégerait ses souffrances! Autant qu'elle crève maintenant, si c'est pour mourir dans 90 ans et vivre malheureuse, quel intérêt? Parce que oui, les deux seules personnes capables de la sauver encore de ce monde trop cruel pour elle la laissaient lâchement tomber, sans aucun filet pour la retenir. Vous savez, c'est comme tomber d'un immeuble de cinquante étage et être conscient durant toute la chute. C'était exactement le cas de la jeune fille qui voyait bien que sa vie ne pouvait conduire qu'à cette issue funeste. Plus rien ne pouvait changer son sort, il était scellé depuis la mort de son père déjà. Eh oui, certaines personnes sont comme qui dirait destinée à mourir jeune, c'était visiblement le cas d'April qui ne pouvait plus tenir autrement. Elle devait en finir, si elle ne le faisait pas, elle deviendrait sûrement dingue à force d'essayer de comprendre ce monde. Andrea continuait de jouer avec ses nerfs, mais à vrai dire, elle n'était plus à sa prêt, il aurait pu dire ce qu'il voulait, énumérer un à un ses défauts -et Dieu sait qu'il y en avait- ça n'aurait rien changé.

"J'm'en tape de ce que tu penses de moi! Que veux tu que ça me fasse? Oh mon Dieu, Andrea pense que je suis prétentieuse, quelle horreur! Arrête un peu, je sais, je suis prétentieuse, peste, sûrement très conne, la pire traînée que tu aies croisé ... Et alors? Tu crois vraiment que tes jugements de valeur ont de l'importance pour moi?"

La phrase qu'il prononça ensuite la choqua, pas qu'elle le trouvait un tant soit peu psychopathe, juste qu'elle ne comprenait pas pourquoi il ne l'avait pas fait. Il aurait dû la tuer depuis longtemps, elle avait voulu le pousser à bout pour ça, mais visiblement, il ne craquait pas facilement. La jeune femme écarta les bras, comme pour montrer qu'elle était vulnérable avant de lui crier:

"Et t'attends quoi?! Si t'as un minimum de pitié ou de gentillesse, j'sais pas comment t'appelles ça, alors achève moi!"

Non, elle n'avait plus peur. Si elle n'avait pas peur de la mort, pourquoi lui l'effraierait-il?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaise rencontre... [ Libre ]   Sam 17 Nov - 2:32

Les mots d'April venaient frapper sur ses joues comme des claques d'une infine puissance, l'addition était sacrément salée meme en ayant accompli une " bonne action " mais peut etre qu'elle ne prenait pas du tout ça comme une bonne action, aprés tout peut etre qu'elle n'avait pas envie qu'on intervienne peut etre qu'elle avait envie de mourir comme une trainée... Aprés tout certaines personnes sont tellement bizarrequ'il ne faut plus s'étonner de rien, mais vu son état ses paroles étaient surement disproportionnées et influencées par un état d'énervement et de fatigue trés prononcé, une bonne nuit de sommeil éffacerais déjà un bon nombre de plaie. Cependant tout ce qu'elle lui balançait en pleine face le mettait littéralement Ko, il se recula, écarta les bras, faisant une moue d'échec, il abandonnait ?? ce n'était pas du tout dans ses habitudes, mais aprés tout peut etre avait elle tout simplement envie d'etre seule. Enfait, il n'abandonnait pas du tout, mais faisait semblant, à la suite de cette moue il lui lança un petit regard de dépit puis ces quelques mots.

" Aprés tout peut etre que tu veux tout simplement crever... "

Il voyait bien qu'elle n'était meme plus capable de ressentir le moindre sentiment de peur, il aurait effrayé n'importe qui, a part les gros gorilles de la mafia palermitaine mais ça c'est une autre histoire, une jeune fille de son gabarit aurait été à tout les coups pétrie de peur, elle gardaitun sang froid impréssionant qui glaçait l'atmosphére... En réalité il commençait à tout comprendre, et il profita de l'instant pour se rapprocher mais cette fois avec un regard rassurant, il la pris par le bras, sans gestes brusques et l'éloignant calmement de sa porte d'entrée il lui dit

" Bon... J'suis pas vraiment psychiatre... Mais j'ai assez de pitié et de gentillesse pour qu'on en parle juste toi et moi... Aprés tout j'imagine que c'est plus facile de parler à un idiot de sicilien drogué et complétement insignifiant qu'à quelqu'un d'important tu crois pas ? "

Il ne cessait de trifouiller ce petit sachet de poudre dans sa poche, nul doute que dés qu'il rentrait, il s'injecterait sa dose plus vite que son ombre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaise rencontre... [ Libre ]   Mar 20 Nov - 22:02

A vrai dire, il n'avait pas le droit de la juger. Même s'il le faisait, après tout, c'était humain, mais sans la connaitre, comment dire ce qu'elle voulait vraiment?! En une nuit tout serait passé? Détrompez vous, ça faisait des années que la jeune femme songeait à se suicider, mais elle n'avait jamais eu le courage de le faire. Sauf que ce qu'il venait de se passer ce soir, sa petite conversation avec Andrea ainsi que son agression, lui avait fait comprendre que la vie ne tenait qu'à un fil et qu'il ne tenait qu'à elle de le couper. Ainsi, elle serait tellement mieux! En enfer? Mais n'y était-elle pas déjà? C'est vrai, regardez le monde dans lequel elle vivait! Un monde de tristesse, de haine, de sexe, d'alcool, de tentation ... Non, on ne pouvait pas dire qu'elle aie été un jour heureuse. Enfin si. Tout au début de son enfance, avant la naissance de son frère. Elle n'avait pas le droit de rejetter la faute sur lui, parce que ce n'était pas sa faute, mais elle ne pouvait s'empêcher de lui en vouloir un peu ..

"Bravo, tu comprends vite mais il faut t'expliquer longtemps!"

Raconter sa vie à un inconnu? Pourquoi? Autant aller voir un psy, ça marchait aussi bien! Et elle n'avait franchement pas envie d'avoir une analyse de ses problèmes, elle se fichait pas mal de ça maintenant! Tout ce qu'elle voulait, c'était qu'il s'en aille, c'était vraiment trop demandé? Et puis il attendait quoi au juste?!


"En quoi parler de ma vie avec toi va arranger les choses? Ca n'changera rien et comme t'as dû le remarquer, j'suis pas du genre très sociable. Surtout avec les gens que j'connais pas. Pis m'en veux pas mais j'commence à avoir froid sur le palier de la porte. A la limite, tu peux entrer boire quelque chose, mais par pitié, oublie c'que j'ai dit, je vais très bien."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mauvaise rencontre... [ Libre ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mauvaise rencontre... [ Libre ]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HARVARD STORY :: [ • BIENVENUE A HARVARD • ] :: AVERTISSEMENTS :: ARCHIVES-
Sauter vers: